Les 5 Meilleurs Pieds à Coulisse Numériques en 2019

Mis à jour le

Bricoleur, mécanicien, forestier ou même travailleur appartenant au corps médical

, vous devez mesurer avec exactitude les cotes, les épaisseurs et les diamètres. Pour y arriver, il vous faudra le meilleur pied à coulisse numérique qui puisse exister.

Cet instrument de mesure est en effet très sollicité dans les métiers et travaux nécessitant des chiffres métrologiques exacts. Sur le marché, il est proposé sous différentes configurations. La variété est donc au rendez-vous, que le meilleur choix pourrait être assez difficile à faire.

Dans ce comparatif, nous allons essentiellement nous intéresser au p.a.c numérique. Profitant d’une utilisation instinctive, cet appareil vous permettra d’avoir des dimensions précises. Côté rapport qualité-prix, chacun des produits présentés ici vous donnera l’embarras du choix.

Pour que vous puissiez forger votre opinion pré achat, trouvez après la sélection quelques points à absolument savoir sur ces appareils de mesure digitaux.




Quel est le meilleur pied à coulisse numérique ?

Le meilleur des pieds à coulisse numérique restera celui qui vous aidera à travailler en toute ergonomie. Il doit avoir deux becs pour mesurer les diamètres extérieurs et intérieurs et doit disposer d’un écran d’affichage étanche à bonne résolution.

Un pac digital de bonne qualité devrait également avoir un bon système d’agrippement. Son bec doit alors être bien ferme pour vous permettre de mesurer des pièces métalliques de type cylindre. Faites notamment référence sur la solidité de l’instrument dans ce cas.

Dans la sélection qui va suivre, vous allez trouver 5 p.a.c numériques disposant chacun des fonctionnalités nécessaires aux utilisateurs. Allant du plus cher au moins cher, chacun des instruments proposés ici se démarque par les avis positifs d’utilisateurs satisfaits.

Bonne lecture, et bonne trouvaille à vous !

 

1. Pied à Coulisse Numérique Mitutoyo Absolute digimatic

La marque japonaise Mitutoyo est une référence en métrologie. Le micromètre pouces W-Abs qu’elle propose ici vous permettra de faire des mesures en inch. Grâce à la possibilité de remise à zéro peu importe où se trouve le curseur, ce pac numérique promet une grande précision.

Ce dispositif profite d’une fonction mémoire qui vous rappellera la dernière position mesurée même après avoir atteint un certain seuil.

 

2. Pied à Coulisse Numérique 150 mm Louisware

Ce caliper digital professionnel Louisware dispose d’une plage de mesure de 0-150 mm/ 0-15,2 cm. La résolution de l’écran d’affichage est de 0,01 mm soit 0,0005 in. L’appareil vous permettra d’effectuer le métrage des dimensions internes, externes, et celui des hauteurs.

Fiable et précis, il profite d’une mise à zéro dans n’importe quelle position. De plus, il est fait en acier inoxydable durci.

 

3. Pied à Coulisse Digital Sanoka

Avec ce p.a.c digital Sonoka, les mesures sont précises au dixième de millimètre. Grâce à la fonction reset, l’instrument vous permet d’effectuer des travaux précis sur les pièces assez menues. La plage de mesure de l’outil est 0-150 mm avec une exactitude de +- 0,04 mm-0,06 mm.

Outre, son grand écran LCD facilite la lecture des résultats. Fait en acier inoxydable, il résiste bien aux corrosions.

 

4. Pied à Coulisse Numérique Caliper digital Dr. Meter

Le calibreur numérique en acier inoxydable Dr.Meter dispose d’un double mode de mesure. En d’autres termes, la conversion pouce-millimètre s’y fait d’une manière tactile. L’instrument propose une gamme de 0-150 mm soit 0-6 inch.

Toujours fait en acier inoxydable, ce pied à coulisse est durable. D’ailleurs, on peut bien travailler avec l’appareil avec une température qui varie de 5 à 40 °C.

 

5. Pied à Coulisse Numérique LEMEGO Étanche Numérique

Chez LEMEGO, le pac numérique est fait en acier inoxydable. Son écran d’affichage permet une lecture confortable car il a une résolution LCD. Voici les données techniques à savoir sur ce dispositif :

  • Plage de mesure : 0 à 150 mm soit 0 à 6 pouces (inch) ;
  • Résolution de l’écran : 0,01 mm ;
  • Exactitude des mesures : +- 0,02 mm
  • Température supportée : 5 °C à 40 °C soit 41 °F à 104 °F.

 




Historique

C’était en 1631 que le vrai pied à coulisse fut inventé par le célèbre mathématicien Pierre Vernier. C’est d’ailleurs pour cela que la réglette graduée située sur ces instruments fut appelée vernier.meilleur-pied-a-coulisse-numerique

Cependant, l’appareil métrologique pourrait avoir des origines plus anciennes. En effet, il a été constaté que les Grecs anciens l’utilisaient pour s’en sortir lors dans la fabrication des bateaux d’appoint lorsqu’ils faisaient face aux naufrages.

En outre, dans la Chine du 3e siècle avant Jésus-Christ, l’instrument aurait déjà servi. Dans tous les cas, depuis tous ces siècles, le p.a.c s’est toujours avéré être un matériel indispensable auprès des travailleurs perfectionnistes.

 

Son utilisation est facile

Le pied à coulisse n’est pas uniquement avantagé par son design simpliste. En effet, son maniement est tout aussi facile.

L’instrument possède deux règles graduées. La règle graduée mobile est le vernier, celle qui est immobile appartient au corps de l’instrument.

Pour connaître la dimension d’une pièce quelconque avec le compas forestier, il vous suffira d’insérer la pièce dans le bec du dispositif.

Ceci fait, référez-vous à la règle immobile. Votre premier chiffre (en millimètre) va être indiqué par le 0 de la réglette, lorsque le 0 se positionnera face à une graduation de la règle immobile.

Pour avoir le chiffre après la virgule, concentrez-vous sur le vernier (la règle mobile). Le chiffre du vernier qui tombera exactement sur une graduation de la règle immobile indiquera de 10e de mm.

Les mesures données par ces appareils peuvent être évoquées en millimètres de pouce. Ceci ne changera certainement la prise des mesures.

Avec les appareils numériques, l’utilisation est encore plus simple. En effet, il vous suffira d’insérer fermement votre pièce dans le bec et laisser l’instrument calculer la dimension voulue. Le résultat s’affichera sur l’écran dédié à cet effet.

 

Les différents types d’instruments métrologiques à connaître

On utilise le P.A.C pour différentes fins. Il est utilisé pour connaître la dimension d’un boulon, d’une vis et des différentes pièces mécaniques trouvées sur une voiture ou sur tout autre type d’engin. Il est donc important d’avoir le bon P.A.C pour réaliser un travail donné.

Cependant, vous devez aussi connaître les différents types d’instruments métrologiques si voulez mieux déterminer vos besoins métrologiques.

Mesure intérieure

L’étrier qui sert à mesurer les dimensions internes s’insère à l’intérieur de l’objet à mesurer. Ces appareils vous permettent par exemple d’avoir le diamètre intérieur exact d’un grand boulon ou d’un autre objet cylindrique.

Mesure extérieure

Très classique, le p.a.c de mesure externe sert à mesurer la distance comprise entre les deux extrémités d’un objet. Le bec d’un p.a.c de ce type est toujours légèrement recourbé.

Le compas

Nous connaissons tous cet instrument. Dans le domaine de la métrologie, il est classifié parmi les pieds à coulisses. Le compas sert dans la détermination des distances sur une carte, un électrocardiogramme ou autre type de matériel qui se lit en surface.

Le compas miné

Il s’agit ici du compas classique que nous avons utilisé à l’école. Il sert donc à marquer un point de distance partant d’un point donné.

Vernier

Un vernier est un pied à coulisse classique qui peut réaliser la prise des mesures internes et externes d’un objet donné. Il possède deux becs (pour mesure interne et externe), d’un corps gradué immobile, d’une réglette vernier, d’un poussoir et d’une vis pour régler l’étreinte de chaque bec.

Pied à coulisse à cadran

Il s’agit d’un pac analogique. Il dispose des fonctionnalités d’un pac vernier cependant, les résultats de ses mesures se lisent sur un cadran à aiguille et graduations.

Numérique

Le p.a.c numérique, tout comme celui à cadra analogue est une variante du vernier. Cette fois, les résultats des mesures seront affichés sur un écran LCD.

Micromètre

Le micromètre également appelé palmer est un instrument qui sert notamment à mesurer épaisseurs, diamètres, alésage, etc. Il est plus petit qu’un PAC mais s’avère être plus solide.




Les critères de choix d’un pied à coulisse

Pour mieux choisir votre pied à coulisse, vous devez prendre en compte quelques critères. On ne se perd pas dans la diversité, les designs et publicités. Voyons ensemble ces critères qui permettent à tout un chacun d’avoir un PAC réellement utile.

La configuration

Les pieds à coulisses sont proposés sous différentes configurations. On peut notamment citer la configuration mécanique, analogique, et digitale. À faire un choix, autant prendre celui qui facilitera le travail à faire. Donc, optez pour la configuration digitale.

Niveau de précision

Tous les appareils métrologiques subissent un test d’exactitude. Cependant, certains se trouvent être plus corrects que d’autres. Oui, ici-bas, rien n’est parfait.

Lorsque vous choisirez votre pied à coulisse, choisissez néanmoins celui qui dispose d’un niveau d’exactitude de 0.001 pouce.

Faire attention aux matériaux

Les matériaux dans lesquels le PAC a été fabriqué peuvent déterminer l’efficacité et la durabilité de l’instrument. Dans tous les cas, optez toujours pour le PAC qui disposera d’un corps en matériau résistant aux corrosions comme l’inox.

Autonomie d’alimentation

Les utilisateurs qui travaillent massivement avec leur pied à coulisse doivent prendre un modèle qui dispose d’une batterie à autonomie accrue. Outre, si tel est votre cas, optez pour ces instruments dotés d’une fonction d’arrêt automatique.

Facilité d’utilisation

Optez toujours pour un dispositif facile à manier. Une configuration électronique et numérisée serait donc à considérer au cours du choix d’un pied à coulisse.

Côté budget

Il faut bien se décider à acheter au bout d’un moment. Déterminer un budget raisonnable ne sera donc pas trop demandé. Cependant, chaque fabricant à son prix et les modèles diffèrent les uns des autres par leurs fonctionnalités.

Bien entendu, plus un pied à coulisse est performant et solide, plus il coûtera. Toutefois, n’oubliez pas qu’aujourd’hui, il vaut mieux investir que sauter sur une occasion futile. Alors, n’hésitez pas à prendre un produit plus ou moins coûteux pour faire valoir son utilisation.

 

Dans quel domaine comptez-vous utiliser l’instrument ?

Déterminer votre domaine d’expertise quant à l’utilisation d’un pied à coulisse permettra d’identifier vos réels besoins.

Un charpentier n’aura pas par exemple besoin d’un PAC numérique. Il lui suffira d’apprendre à bien manier un vernier classique pour bien effectuer son travail. En outre, ce choix l’épargnera d’un coût exorbitant.

Quant aux mécaniciens et autres travailleurs qui manient des pièces à tailles très variées, l’achat d’un pied à coulisse numérique leur est nécessaire. Afin d’économiser leur temps, ils auront en effet besoin d’un instrument à exactitude accrue.

 

Quelle gamme prendre ?

Quand on parle des pieds à coulisses, on évoque la distance. Pour faire un choix raisonnable quant à la gamme, évaluez la taille des objets sur lesquels vous travaillez habituellement. Pour un machiniste par exemple, il faudra une gamme assez large comprise entre 0 à 10 pouces.

Si vous travaillez sur des pièces plus ou moins menues, une plage de mesure comprise entre 0 à 6 pouces peut faire l’affaire.

 

Prendre un instrument certifié

Il est d’une grande importance d’effectuer un choix certifié. Lorsque vous choisirez votre pied à coulisse, prenez en un modèle qui dispose d’une certification. Tesa qui est un fabricant suisse s’avère donc être un choix à considérer pour cela.

Ce fabricant propose toujours effectivement des produits certifiés qui vous permettront d’effectuer vos travaux en toute sérénité. Outre, n’oublions pas qu’en métrologie, seule une certification des instruments peut garantir une efficacité sans faille.

 

Les fonctionnalités supplémentaires

Un instrument versatile fera un investissement valeureux. Avant d’effectuer l’achat d’un pied à coulisse, il faudra donc prendre en compte les fonctionnalités supplémentaires. Ceci étant, il faut se rappeler qu’un appareil sophistiqué coûtera toujours plus cher.

Alors, il est nécessaire d’identifier au préalable les besoins en fonctionnalités supplémentaires. Parmi ces fonctions nous avons l’option reset et l’outil convertisseur. Ces deux fonctions sont importantes, mais sont elles vraiment nécessaires dans votre cas ?

Si ces fonctions vous sont utiles, n’ayez pas peur d’investir si vous ne voulez pas souffrir avec un instrument incomplet.

En outre, l’une des fonctionnalités supplémentaires les plus nécessaires restera l’arrêt automatique. Quel que soit votre domaine, quelles que soient vos fréquences d’utilisation, cette fonction vous aidera à faire des économies d’énergie.




Leave a Reply